mt180

Finale internationale à Liège

Le concours international Ma thèse en 180 secondes édition 2017 est accueilli par l’Université de Liège. Il aura lieu le jeudi 28 septembre à 18h30 à Média Rives, boulevard Poincaré, 15 à Liège.

Une compétition où 20 doctorants, issus de 15 pays, présentent en 180 secondes leur sujet de thèse. Une opportunité ludique de voir la recherche scientifique sous un autre angle !

Des exposés captivants, un chrono impitoyable, beaucoup de créativité à l’œuvre …et de quoi aussi peut-être vous inspirer ?

Trois prix seront décernés par un jury international, présidé par Alain Vanderplasschen (prix GSK Vaccines 2016). Vous serez également invités à voter pour votre candidat préféré !

Le concours sera animé par l’animatrice-journaliste Caroline Veyt et par les performances du BAM Festival !

Nous vous attendons nombreux pour soutenir les 20 candidats !


« Ma thèse en 180 secondes » : découvrez les 20 candidats qui relèvent le défi international !

Lors de la finale internationale, 20 candidats issus d’universités francophones de Belgique, du Bénin, du Cameroun, du Canada, de la Côte d’Ivoire, de France, d’Indonésie, du Liban, du Maroc, de la République démocratique du Congo, de Roumanie, du Sénégal, de Suisse, de Tunisie et des États-Unis présenteront leur thèse en trois minutes.



Le concours « Ma Thèse en 180 secondes » est organisé par :
En Belgique : Université de Liège, Université de Namur, Université catholique de Louvain, Université Libre de Bruxelles, Université de Mons, Université Saint-Louis • Au Canada : Association francophone pour le Savoir (AFCAS) • En France : Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Conférence des Présidents d’université (CPU) • Au Maroc : Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST), Université Mohammed V de Rabbat • En Suisse : Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO)L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) : Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Haïti, Liban, République Démocratique du Congo, Sénégal et Tunisie


Accès réservé au Comité international