« Ma thèse en 180 secondes » vise à informer le grand public de la richesse et de l’intérêt des recherches scientifiques, tout en développant les compétences communicationnelles des doctorants avec le grand public. Le but ? Chaque participant (doctorant ou docteur diplômé de l’année académique précédente) présente, en trois minutes, un exposé de vulgarisation en français, clair, concis et convaincant sur sa thèse. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Chaque année, le concours se déroule dans six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles : l’UCLouvain, l’ULB, l’ULiège, l’UMONS, l’UNamur et l’Université de Saint-Louis. Chaque université désigne des candidats qui participeront à la finale inter-universitaire. Les lauréats de ce concours participeront à la finale internationale, qui rassemble les lauréats de chaque pays francophone du concours « Ma thèse en 180 secondes ».