Résultat de la finale inter-universitaire belge 2019

 

C’est Natacha Delrez (étudiante en médecine vétérinaire à l’ULiège) qui a séduit les membres du jury avec son exposé consacré à l’étude d’un virus qui frappe les anguilles. Elle a gagné son ticket pour la grande finale internationale qui se déroulera en septembre à Dakar au Sénégal ! Natacha a même remporté dans la foulée le Prix Art² pour la qualité et le naturel de son « interprétation ».

 

Prochain rendez-vous : le 26 septembre à Dakar au Sénégal pour la finale internationale !

 

Palmarès 2019 lors de la finale inter-universitaire au Théâtre royal de Mons le 22 mai :

Prix du public : Elodie Deprince (FWEG – UMONS)
« L’internationalisation des PME au travers des réseaux sociaux numériques. Facebook, Twitter et les autres… La PME à 2 clicks de l’international…  »

1re lauréate et Prix ARTS² : Natacha Delrez (Médecine vétérinaire – ULiège)
« Infection of European eel (Anguilla anguilla) by Anguillid herpesvirus 1: from basic research to conservation programs – Il était une fois l’anguille, le virus et la luciole Lauréate »

2e lauréat : Fabrice Nolack (FPMs – UMONS)
« Hébergement d’application et de données dans le cloud dans un contexte Big data –  Analyse des masses de données pour l’optimisation de l’élevage laitier »

3e lauréate : Line Vossius (Psychologie – ULiège)
« Le rôle des doigts dans le développement des compétences numériques et arithmétiques précoces chez les enfants tout-venant et les enfants présentant des troubles moteurs – Mes doigts ne s’ennuient jamais ! »

 

Retrouvez les 19 finalistes qui se sont affronté lors de cette finale !

 

Retour sur les finales universitaires 2019, qui ont eu lieu durant la semaine du Printemps des Sciences

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les finales universitaires sur les sites des universités participantes :

Le 28 mars :  Université Catholique de Louvain et Université Saint-Louis –  Bruxelles

Le 30 mars : Université libre de Bruxelles et Université de Liège et Université de Mons

Le 31 mars : Université de Namur

“Ma thèse en 180 secondes” vise à informer le grand public de la richesse et de l’intérêt des recherches scientifiques, tout en développant les compétences communicationnelles des doctorants avec le grand public. Le but ? Chaque participant (doctorant ou docteur diplômé de l’année académique précédente) présente, en trois minutes, un exposé de vulgarisation en français, clair, concis et convaincant sur sa thèse. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Chaque année, le concours se déroule dans six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles : l’UCLouvain, l’ULB, l’ULiège, l’UMONS, l’UNamur et l’USL-B. Chaque université désigne des candidats qui participeront à la finale inter-universitaire. Les lauréats de ce concours participeront à la finale internationale, qui rassemble les lauréats de chaque pays francophone du concours “Ma thèse en 180 secondes”.