Marie Antoine

UCL

Finaliste, 2018

Derrière le clean-desk, une vérité qui tache ?

How does the office influence the organisational identity construction? The case of the clean-desk.

Depuis les années 60 et encore plus ces dernières années, de nombreuses nouvelles manières d’organiser le travail sont apparues dans et en dehors des organisations : open-space, télétravail, coworking, etc.

Marie Antoine est doctorante en management des ressources humaines.

L’objectif de sa thèse ? Elle s’intéresse à l’une de ces nouvelles formes de travail : l’activity-based workspace, également appelé clean-desk, c’est-à-dire un type d’espace de travail où les travailleurs n’ont plus de bureau personnel mais choisissent leur zone de travail selon leur activité. Sa recherche vise à comprendre comment la mise en place de ce type d’espace de travail participe à la construction de l’identité organisationnelle, c’est-à-dire la façon dont les travailleurs perçoivent leur organisation, ce qui la caractérise, son essence. L’occasion de se pencher sur la tendance des nouveaux espaces de travail, leur bien-fondé et les effets qu’ils peuvent engendrer.

Les autres candidats de cette édition

Guillaume Bayon-Vicente
UMONS, Finaliste, 2018
« Dis-moi ce que tu brasses… je te dirai de quoi sera fait le plastique de demain »

Martin Delguste
UCL, Lauréat, 2018
Dompter les virus pour mieux les combattre : un jeu d’enfant ?

Aurore Demars
UNamur, Finaliste, 2018
Former des Super-Sentinelles tueuses de la bactérie Brucella

Perrine Dethier
ULiège, Finaliste, 2018
L’ordre dans le chaos

Aurore Drécourt
ULiège, Finaliste, 2018
Des mots et du sang

Alexandru Mihai Dumitrescu
ULB, Finaliste, 2018
Une carte pour le neurochirurgien

Marie Eubelen
ULB, Finaliste, 2018
Le transport en commun du cerveau humain

Émilie Ieven
USL-B, Finaliste, 2018
Quand la littérature contemporaine réinvente l’utopie…

Tiffany Jandrain
UMONS, Finaliste, 2018
Le dindon de la trad

Alice Ledent
ULiège, Finaliste, 2018
Terre qui croule n’amasse pas mousse

Claire Liefferinckx
ULB, Finaliste, 2018
Recherche de variations génétiques influençant la sévérité des maladies de Crohn et Rectocolite

Lavie Arsène Mango-Itulamya
ULiège, Prix du public, 2018
Ma terre première pour demain

Valentine Minet
UNamur, Finaliste, 2018
En quête de diagnostic

Adriano Panepinto
UMONS, Finaliste, 2018
Le dopage du photovoltaïque

Thibaut Radomme
UCL, Finaliste, 2018
Écrire des textes bilingues au XIVe siècle : une négociation entre le latin, langue du savoir et le français, langue du pouvoir

François Rottenberg
UCL, Finaliste, 2018
3G, 4G, 5G : attention à ne pas perdre le fil... ou en fait si !

Romain Siriez
UNamur, Finaliste, 2018
Cauchemar en cui… coagulation

Jennifer Watchi
ULB, Finaliste, 2018
Développer des nouvelles structures d’isolation, oui mais pourquoi ?